Accueil arrow Membrane arrow Fonctions arrow Transport membranaire
Transport membranaire Version imprimable Suggérer par mail
Index de l'article
Les petites molécules
Les macromolécules et particules
 

 Les macromolécules et particules

 

Les particules et les macromolécules, telles que les protéines et les polysaccharides, sont transportées au travers la membrane par des processus différents de ceux utilisés pour les petites molécules.
Il existe 3 formes de transport:

L'exocytose:

La cellule sécrète des macromolécules par fusion de vésicules de sécrétion avec la membrane plasmique.
Au cours de ce processus, le cytosquelette transporte vers la membrane plasmique une vésicule de transport qui s'est détachée du réticulum endoplasmique ou de l'appareil de Golgi.
Lorsque la membrane de la vésicule et la membrane plasmique entrent en contact, il y a fusion des deux membranes qui deviennent alors continues, et le contenu de la vésicule se déverse à l'extérieur de la cellule. Toutes les cellules sécrétrices exportent leurs produits de sécrétion au moyen de l'exocytose.

L'endocytose:

La cellule laisse entrer des macromolécules par invagination d'une partie de la membrane plasmique.
Une vésicule se forme et se détache de la membrane en emprisonnant les macromolécules provenant de l'extérieur.

Il existe deux formes d'endocytose :

- la pinocytose : la cellule absorbe des gouttelettes de liquide extracellulaire contenues dans de minuscules vésicules. Exemple : le colloïde du follicule thyroïdien.
La pinocytose ne constitue pas une forme de transport spécifique.

- l'endocytose par récepteur interposé: lorsqu'un ligand se lie à son récepteur, l'ensemble subit le phénomène d'endocytose.

La phagocytose:

La cellule laisse entrer des particules au moyen de pseudopodes (prolongements cellulaires). Ces particules sont beaucoup plus grosses que les macromolécules destinées à l'endocytose.
Par ailleurs, les pseudopodes émis autour de la particule phagocytée font intervenir de nombreux microfilaments d'actine, ce qui ne se produit pas lors de l'endocytose.
Les pseudopodes enveloppent la particule dans un sac membraneux (= vacuole) qui fusionne ensuite avec un lysosome rempli d'enzymes hydrolytiques qui digèrent la particule.


L'exocytose, l'endocytose et la phagocytose représentent des modes de transport actif ; elles nécessitent donc de l'ATP.

L'endocytose et l'exocytose ont lieu de façon incessante dans la plupart des cellules eucaryotes. Comme  la quantité de membrane plasmique des cellules matures varie peu à long terme, on peut conclure que l'ajout de membrane consécutif à l'exocytose compense la perte résultant de l'endocytose.

 

 

 

 



Dernière mise à jour : ( 29-11-2011 )
 
< Précédent   Suivant >